You are here:
 
 

TJOǸ DI NDJE

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

TJOǸ DI NDJE

Ou l’histoire de la femme qui voulait dompter son mari.

I léǹalè.

 

Muda wada nyèn a basômbôl bémle nlôm. Djon a kèèyag mut ngambi, nyè mut ngambi lè : « mè ngwé ngôǹ lè nlôm wèm a gwés mè ; a gwés ndigi mè tama i ba bé nyè i bénge muda nu mpe. A nôgôl mè i nya i yélè a la bé kè homa nyè kiki nyè i ba bé lè a bat mè kunde. Bale mè yii, nyèg a lama ba a yii, bale me téé, nyèg a lama ba a téé ». mut ngambi a timb he nyè lè a muda, hala a yé djam li lindèd ngandag ; mè hémle bé mè lè uga la boǹ djo ». muda nyènyè lè «  a saǹ wèm :yét mè to kii mè ti wè yo ». mut ngambi nyè « kénég ni a ngond yèm ; kè lona mè tjôǹ di ngii libabat li ǹo di mbondo ndjé, mè sélél wè i nya i yé nlôm woǹ a ba ndigi a nôgôl wè ». muda a témb i mbay yé.

Ni mayè makèl, a tèlèp a djôb bikai, a kè bèbèl ni lia li djé. Kii a pam, a koba lè ndjé i tib gwal. Muda a solob a kahal lôbhe ndjé. Kii kôkô i nkè a huu ndab. Kekla tutu, a témb lia li ndjé. I mbus ngim sôǹ djé i mèya nyè nya i yé lè muda a kahal la singil yo. Kôb i bi kèna bé hilôba libèè, muda a nub tjôǹ, di libabat li ǹo.

Muda a témb yag mut ngambi, a ti nyè djomb li tjôǹ. Mut ngambi a hèl. A bad nyè lè « a ngond yèm anle mèkii u boǹ di u la kôhna tjôǹ di libabat li ǹo li ndjé ». muda a anle nyè, kiki a bi lob djé nyu i boǹ le a laa kôge yo bèbèl ; a tèndèl nyè makèngè ni hônba a bi hônba nyuu i lôô ndjé bèbèl. Mut ngambin yè :

« A NGOND YEM KENEG, WE MEDE U NLEBA LIKAǸ LIKOMBE. NYU I KOMBE MUTNLOM : WE KE LOP KI NYE KIKI BA NLOP NDJE ».

 

TRADUCTION

C’est une dame qui voulait à tout prix dominer son époux, contrôler jusqu’ à ses moindres mouvements. C’est ainsi, qu’un matin, elle alla consulter un voyant à qui elle dit : « je voudrais pouvoir dominer mon mari, être celle qui décide, être celle que mon mari voit et rien que moi », le voyant lui répondit : « ceci est difficile à réaliser car ça demande beaucoup de moyens). « Peu importe, le prix », rétorqua la très déterminée dame. Le vieil homme réfléchit et dit : « vas donc, et ramène moi quelques poils de ceux qui sont situés juste au milieu de la tête d’un lion, alors je ferai de toi, la reine de ton mari ».

Déterminée, la femme rentra et se mit en quête d’une tanière, qu’elle repéra près d’un rocher. Et de là usa de mille stratagèmes qui lui permirent, non seulement de se rapprocher d’une lionne qui venait de mettre bas, mais surtout de la toucher sans aucun danger, et enfin, parvint à lui prélever quelques poils, qu’elle ramena au plus vite, chez le vieil homme. Le vieil homme resta quelque peu étonné et demanda à la dame comment elle s’y était prise. La femme conta son histoire. Le vieil homme sourit et dit : « ma fille, rentre chez toi, tu n’as besoin d’aucune magie, utilise les mêmes ruses et sois patiente avec ton mari, de cette manière il sera à toi sans aucun partage ».

POUR DOMPTER UN HOMME, POINT DE MAGIE, JUSTE DE LA PATIENCE, CALINS ET SOURIRES MATIN, MIDI ET SOIR. ET VOTRE HOMME SERA A VOUS

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.