litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Articles parlant de la culture bassa

Mpom Juu part 1 de 27 - Un cours magistral

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

mi Mpomɛ mi Hiuu

 

En l’espace de trois (3) siècles, cinq mille (5 000) miMpomɛ mi Hiuu (en anglais crop circles) apparaissent sur des champs de blé dans trente (30) pays, principalement en Angleterre. C’est tout simplement extraordinaire. Si quelqu’un, pour t’aider à comprendre quelque chose, te présente cinq mille (5 000) images, croquis, dessins, c’est merveilleux. A moins d’être un abruti profond, tu dois être à même de comprendre la leçon afin que la transmission s’effectue.

Theurgie dans le Hiuu, part 1 de 27

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

1 de 27 Tibil Kan appelle son fils Hiyam Abi Tibil Kan

 

Viens, mon fils, sois sans crainte. Je t’ai rendu non-combustible. Plonge dans le M’pom Juu.

 

Tu plonges dans le M’pom Juu. En réalité, c’est une rivière de Makalak. Tu demandes : Où me mènes-tu, Père?

Rite et initiation des jumeaux chez les bassa

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

L’Afrique, berceau de l’humanité comme le définissent certaines personnes, est composée de plusieurs pays diversifiés par leur culture. Ainsi, le Cameroun situé au cœur de l’Afrique possède de nombreuses tribus dans lesquelles les rites de l’initiation varient. En effet, il est de question pour nous de mettre un accent sur les rites et l’initiation à la naissance des jumeaux chez les bassa.

Spéciale Journée Internationale de la Femme : Une femme chef de canton en pays basaa !

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Le Canton Kéllé Ndog Ngond, territoire du département du Nyong et Kellé (Région du centre), connaît désormais son chef. Ce chef est en fait une femme, en la personne de Marie Paul Ngo NDJENG. Il faut dire que dans l’histoire des chefferies traditionnelles, la désignation d’une femme à ce degré de responsabilités est une première du genre, en pays basaa.

Le retour des traditions

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Néanmoins, rarement il y a eu des syncrétismes, des amalgames, puisque les bases d’une culture ne sont jamais hybrides de même que les langues ne sont ‘’métisses’’.

Le mbok, cadre invisible assurant la survie du groupe

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Comment de l’intérieur, le mbok a permis à la société basa de résister au régime colonial ? Les basa ont gardé leur foi au mbok pendant toute la période où ils subissaient la domination étrangère.

Le «mbok» et le pouvoir du savoir de la science

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Le véritable pouvoir doit être lié au véritable savoir, la source de tout savoir qui rend compte de tout savoir particulier. C'est le mbok, comme nous en avons eu l'expérience dans la société basa.

Les classes hiérarchiques du Mbok

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

1. Ndombol Kembe (le bénédiction de la chèvre) : l’initiée de cette classe attache les nœuds de malédiction.

La Trousse du Soldat Kémite

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Cet article est un extrait adapté de la thèse de DEA de Thierry Nwaha, Université de Yaoundé 2 (Soa). Le vocabulaire et la rhétorique sont de Thierry Nwaha, adapté par nous pour une meilleure compréhension.

Quartier Sud au Cameroun : un coup de maitre

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

La première édition du festival quartier Sud qui commence aujourd’hui et qui prendra fin le 23 décembre 2011 connaitra la participation d’artistes venus d’ailleurs.

La rencontre est un cadre de promotion des échanges entre professionnels de la culture du Sud et ceux du Nord. Le festival permet d’offrir aux griots, poètes conteurs, musiciens qui valorisent leur tradition orale, une occasion de se produire en public et de faire connaitre diffuser largement leurs talents.

Histoire des Basaa de l’arrondissement de POUMA encore appelés les BIKOK

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

A l Origine le Canton Bikok recouvre sur le plan géographique tout le territoire de l arrondissement de Pouma , Comme tous les freres basaa ,mpôô et bati les basaa de pouma( les Bikok ) viennent de Ngok-Lituba du côté Bakoko Oriental des ancêtres BENGUEL de sexe masculin et KIMAHU-NDJENG de sexe féminin. Ils eurent beaucoup d’enfants qui se livrèrent à des mouvements tous azimuts dont principalement La Traversée de la Sanaga pour s’installer sur sa rive gauche. Il y eut 3 traversées historiques .La 1ere traversée comprenait :

Page 2 sur 9