litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

CANTON BABIMBI III : Bref Historique

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

En 1917, l'administration Coloniale décide de se rapprocher des populations situées aux confins du pays Babimbi et divise ce grand pays en trois groupes : BABIMBI I, II et III. BIMAI BI BITJIK du clan des Ndog Gwek est nommé 1er chef supérieur Babimbi III. Plusieurs chefferies de 3e degré sont ainsi créées sous l'autorité du chef supérieur, 44 au total.

Du fait de ses relations très houleuses avec les administrateurs coloniaux, le chef supérieur BIMAI est destitué en 1929 et son fils ainé BALEMA BA BIMAI est nommé pour lui succéder. BALEMA est très apprécié par ses administrés. Mais il décède en 1943 des suites de maladie.

Le chef de la Subdivision Babimbi à Ngambe estime que MBOG BALEMA BA BIMAI ne peut, à son âge, succéder à son père, mais curieusement il est nommé chef de 3e degré de Nindje, son village. LOULOUGA NKOGLOUM du clan Lognuk alors assesseur au tribunal coutumier de Ngambe est préféré et nommé pour assurer la régence en attendant la maturité de MBOG BALEMA. Mais celui-ci conserve le pouvoir malgré les revendications de MBOG BALEMA. 41 ans après, il décède (1984) et, lors d'une consultation élective en 1988, MBOG BALEMA reprend le pouvoir. 30/40 chefs de 3e degré lui font confiance. A noter qu'il est entré au service de son pays en 1942 comme Écrivain en second à Ngambe. Nommé conseiller municipal toujours à Ngambe en 1946 cumulativement avec sa fonction de chef de village, il est reversé comme conseiller municipal lors de la création de la Commune Mixte Rurale de Ndom. Il y travaille alternativement comme Adjoint au Maire, Maire, Administrateur municipal jusqu'en 1996, année du décès de son épouse, la Reine Mère Julie MBOG BALEMA née NGO SOM NGOG. Fatigué et épuisé par tant d'années de travail, la maladie est venue lui ôter toute résistance en 2009. Il signifie sa démission au MINATD en 2013 et propose pour le remplacer au trône de la chefferie du canton Babimbi III son fils ainé le Prince NTAMAG MBOG. La désignation du nouveau chef est attendue par toutes les populations Babimbi. Elle opposera les candidats des deux clans : Ndogwek et Lognuk. Le Chef MBOG BALEMA et son épouse légitime ont eu huit enfants dont cinq garçons et trois filles. Deux garçons et une fille sont à ce jour décédés. Il a aussi fait un garçon avec l'une des veuves de son père.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeune Mbog Baléma alors chef de Village  de Ninjé

 

Après la prestation de serment et validation du conseil municipal de la commune rurale de Ndom 1983/1984.

 

Le jour de l'intronisation de S.M. MBOG BALEMA en 1990. A droite de la photo, les princes MBOG MBOG (en veste) et NTAMAG MBOG en Gandoura.

 

Jour de l'intronisation. Desormais installé, M. le prefet de la Sanaga maritime présente le chef de Canton aux populations

 

Par son Altesse le prince NTAMAG MBOG.

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.