litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Mbog Liaa … C’est en cours

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Après des années d’attente, c’est pour le mois de Juillet 2010 qu’enfin, l’édition  baptisée « BABIMBI 2010 » sera promise aux basaa. Mais ça, c’était sans compter avec l’intervention de dame nature. L’état des routes dégradées pour cause de saison pluvieuse incitera donc les chefs Babimbi à soumettre une requête à l’endroit  des l’organisateurs. Ils souhaitaient le décalage du festival en saisons sèche.

On ne perd rien d’attendre, le 19 Novembre dernier, a donc fini par avoir lieu à Ngambe d’abord, puis à Songmbengue, le lancement du festival tant attendu.

Du côté de Ngambe dans l’après midi, le « village », espace aménagé pour l’occasion sera progressivement investi par des officiels et autres invités. Ainsi sera remarquée, en plus de l’élite membre de l’association Mbog Liaa Adna Matén la présence du chef supérieur de Ngambe, Le sous- préfet de Ngambe, une foule d’anonymes dans l’uniforme de l’association, et des groupes de danse.

La participation que l’on ne manquerait pas de mentionner est sans doute celle de la ministre de la culture, madame Ama Tutu Muna, accueillie par un bouquet de fleurs et un discours de bienvenue par une jeune élève du lycée de Ngambe. A la ministre également, revenait la coupure du cordon, symbole de l’ouverture du festival. A ses côtés, on a pu noter la présence de la ministre des affaires sociales, Madame Cathrine Bakang Mbok.

Les habitants de Songmbengue quant à eux ont plutôt eu le privilège de vivre le côté folklorique du festival. Yvette Bassega et son groupe Equipe du Sud notamment, s’y sont produits.

Une ambiance terne tout de même pour cette première après une longue période d’attente. On aurait en effet espéré une plus grande mobilisation des riverains des sites du festival. Au lieu de cela, l’arrivée de ce beau monde semble n’avoir eu aucune influence sur leur train-train quotidien. En cause, une communication qui aurait privilégié des canaux auxquels n’ont pas accès les populations villageoises (Internet et autres médias).

D’autre part l’on a noté quelques  autres points décevants dont les coupures intempestives d’électricité, un retard du démarrage du spectacle musical en raison de l’arrivée tardive du podium déployé par le sponsor MTN.

 

Stand du festival

 


 

Mme Ama Tutu MUNA et Mme Catherine Bakang Mbok



Commentaires  

 
#2 24-11-2010 11:09
Merci pour les nouvelles de cette edition de Mbog Liaa; on en avait vraiment besoin; pour avoir une idee de comment les activites s'y deroulent.
Plus de photos nous feront encore vivre ce grand evenement comme si on y etait.
Une fois de plus Merci.
 
 
#1 24-11-2010 09:39
du courage!!!!!!!! !!! liten li bassa en avant nous ne sommes qu'a la quatrième édition de notre festival "mdog liaa". je pense que la communication et l'information prennent de plus en plus l'ampleur et avec l'ouverture de notre site; dans les jours avenir la population augmentera puis moi personnellement , c'est debut de cette année que j'ai appris que les bassa avait un festival comme celui-ci chaque et depuis 4ans environ.
ne baissons pas les bras unissons nous et travaillons d'avantage pour le développement de notre culture.
une une fois de pus bon courage à tout ceux qui ont pris cette initiative que Dieu vous bénisse.l
 

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.