litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Musique : Qui est MANGO ?

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Ngo Banack Madeleine a pour nom d'artiste MANGO. Elle est une jeune camerounaise qui débute le chant à l'âge de 10 ans, inspirée par sa mère qui était déjà choriste à l'église. Elle fait mes études primaires à l'école publique groupe1 d'Essos, de Djoungolo 2 et une année à l'école publique de Biyemassi à Yaoundé. Je m'en souviens comme si c'était hier, car j’ai gardé de merveilleux souvenirs. Pour mes études secondaires, mon premier collège où j'ai fait la 6e a été le célèbre Collège Victor Hugo de Nsimeyong. Nous étions les premiers élèves de l'année d'ouverture. Avant de terminer mes études secondaires, j’ai parcouru beaucoup de collèges et lycées car, j'étais très sollicitée par les membres de ma famille. J'ai été au lycée de Pouma, au collège St Pie X d'Edéa, au Collège Bénédicte de Douala et enfin Au Lycée Bilingue d'Application. Originaire de Pouma où elle a vu le jour à l’hôpital catholique St-André, elle fera ses études sous l'influence de la musique, si bien que sa première prestation se passera au collège Bénédicte de Douala.

Même si elle est plutôt très réservée sur son âge, elle n’hésite pas à parler de son enfance et de sa famille. J'ai été une enfant comme les autres, à la seule différence que j'ai perdu mon père très tôt et cela m'a rendu un petit peu renfermée et plutôt responsable. J'étais très indépendante, bien que rêveuse et mélancolique. Mais j'adorais les jeux. Comme je poussais comme un champignon, je paraissais toujours plus grande que les filles de mon âge et cela m'a emmené à chercher des amies plus âgés que moi. J'ai toujours privilégié les discutions éducatives et constructives que de parler de chaussures, de vêtements... Je sors d'une famille modeste et nombreuse. Mais, j'ai eu la chance après la mort de mon père d'être élevée par ma sœur aînée qui avait une assez bonne situation. Donc, je n'ai pas manqué de grand chose. Elle m'a appris le culte de l'effort et surtout à ne pas envier le bien d'autrui. Selon elle, une femme ne devait parler que lorsqu’elle avait quelque chose de concret à dire et non des sottises. Aujourd'hui, je suis fière d'elle et de l'éducation qu'elle m'a apportée.

Après l'obtention de son Baccalauréat, elle va intégrer le Yaoundé University Music, (YUM) où elle chantera pendant trois ans, mais jamais à l'université, car la musique va l'emporter haut sur les études. Puis elle ira ensuite retrouver son frère au Gabon. Après un passage assez concluant dans le monde de la mode au Cameroun et au Gabon, elle sera chaleureusement reçue dans le club musique de l'université OMAR BONGO. Parallèlement, elle va suivre une formation d'esthéticienne à l'Institut figuratif du français dénommé Alain Gilbert en 1999 à Libreville au Gabon.

Une fois sa formation terminée et tenaillée par le désir de renouer avec ses études, elle va revenir au Cameroun au bout de trois ans où elle rencontrera «providentiellement Monsieur Roméo Dika» qui l’encadrera très vite. A ses côtés, elle passera cinq longues années de formation, pendant lesquelles elle fera des chœurs pour de nombreux artistes camerounais et posera sa voix dans des spots publicitaires. Une assez longue expérience d’acquisition des rudiments nécessaires pour enfin entrer en studio en vue de l'enregistrement de son tout premier album intitulé «Romance». Un album de six titres aux rythmes variés tels le Makossa, l'Afro-Zouk et la Rumba modernisée.

Sur les raisons du choix d’un tel titre, Madeleine Ngo affirme que
Je l'ai intitulé Romance car, il est à mon image, le reflet de ma personne. Je suis quelqu'un qui aime les histoires à l'eau de rose. Bien que réaliste, j'aime le beau, et la sensualité. Aussi, je pense qu'on peut faire passer un message sans pour autant être barbare ou brutale.

La lecture, le cinéma, la cuisine et les voyages sont les hobbies de cette jeune artiste qui fait plutôt une entrée tonitruante dans le monde du showbiz. Un véritable coup de maître pour un coup d’essai, surtout lorsqu’on a le soutien des ténors de la musique camerounaise comme son époux Roméo Dika. Et ce qu’elle déteste par-dessus tout, c'est l'hypocrisie et le mensonge. J'ai horreur de ceux qui méprisent les autres.


A lôm : un des titres phares de l'artiste.



Commentaires  

 
#5 jemeko 19-07-2011 19:41
Citation en provenance du commentaire précédent de jemeko :
se trouver face a une camarade de classe qui chante aussi bien comme toi ma chere c'est tres excitant.

qui seul DIEU seul te motive dans tous ce que tas entreprise.
 
 
#4 jemeko 19-07-2011 19:40
se trouver face a une camarade de classe aussi bien comme toi ma chere c'est tres excitant.
 
 
#3 26-05-2011 09:49
C'est vraiment Original votre clip.
Du courage vous irez vraiment loin et surtout que vous êtes bien encadré.
 
 
#2 17-03-2011 21:15
Elle mérite tout simplement ces honneurs qui lui ont été rendus !
 
 
#1 Madawanatara 13-03-2011 01:07
Mango ! C'est Sexy,c'est Jaune,c'est Langoureux et Sensuel !
Bassaa Diva Queen...Mango !
 

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.