litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

LE MBOMBOG PRECOLONIAL CHEZ LE PEUPLE BASSA AU CAMEROUN

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

[Je reste ouvert a vos critiques et suggestions afin de pérenniser ensemble la mémoire de notre pays car notre Histoire constitue l’âme de notre vie et l’échine dorsale de ce que nous voulons être]

RESUME.

Depuis l’époque précoloniale , l’Afrique a eu son organisation socio politique unique à son genre repondant à ses principes et au mode de vie de son peuplpe

I ORIGINE DU MOT MBOMBOG

Le mbombog dérive de la langue bassa. Il vient du mot ‘mbok’ qui signifie univers, le lieu, qu’il soit petit ou extrêmement étendu. Ensuite, le mbog indiquera par la suite, tous les ressortissants de ces différents lieux, on entend aussi par mbog, l’organisation sociale ou le savoir social. Le mbog était aussi le fétiche particulier enfermé dans un coffret d’écorce et comprenait croit-on les ossements du premier ancêtre du groupe. Le mbog est un pouvoir de commandement que l’un des inities [mbombog] se voyait investir pour parler au nom de sa communauté ou la représenter partout. Dès lors, il résulte que le mbombog est le maître de l’univers, le connaisseur de l’univers, le maître de l’ordre universel.

QUI PEUT ETRE MBOMBOG.

Le choix du mbombog n’est pas relatif à son âge, à son niveau intellectuel ou a sa fortune. Pour être admis a l’initiation du mbombog, il faut être intègre, savoir reconstituer l’arbre généalogie, être initié au ‘nge’, disposer d’une sagesse sacrée pour défendre les intérêts de la communauté. Cette sagesse consiste en la connaissance quasi-totale des origines ancestrales qui lui son transmises par les mbombog et les autres chefs lors de l’initiation. Seuls les Bassa d’origine et de sexe masculin peuvent être mbombog. L’accès a cette fonction est parfois héréditaire c’est-a-dire on peut hériter du mbog de son père a l’âge de 5ans. Pour cela, le Mbombog doit être tempérant patient, honnête ne doit pas être un débauche sexuel, un meurtrier, un voleur…
Au moment du sacre, il lui est remis des attributs du pouvoir. Il s’agissait de la peau de panthère, d’un collier d’amulette, d’un chasse mouche servant de sceptre a ce gardien de la paix, d’un bâton et d’un bracelet en cuivre qui font de lui le lieutenant de la divinité.

A QUOI SERT LE MBOMBOG.

Le mbombog en tant que chef de son lignage, est le conservateur de son peuple, restaurateur de l’ordre public et social. Il investit dans la recherche des voies et moyens pour prévenir les conflits, il est le gérant et le préservation des valeurs traditionnelles et culturelles de son clan, il est l’intermédiaire entre les vivants et les morts, c’est lui qui préside la cérémonie du ‘sai’ sorte de rite purificateur permettant de préserver la vie de la population.

Par NEBEU DANIEL


INDICATIONS BIBLIOGRAPHIQUES.

1- Eone, Michel, Maat/Mataa/Mee ou l’éthique de vérité- justice des égyptiens ancien et des africains modernes. Essai d’approche historique du droit africain, université de Yaounde1, 2003-2004.
2-Dika Akwa Nyabona mbela, Monographie sur la nationalité bassa, in les merveilles africaines ; les fils de l’histoire, tome1 Yaoundé, Ceper, 1980.
2-Ndebi Bya Robert, Le système ‘’mbog’’ chez les bassa sud Cameroun, thèse de doctorat3eme cycle université des sciences humaines de Strasbourg, 75-76.
3-Kouassigan, Guy Adjete, l’homme et la terre éd. berger levrault, Paris, 1966.

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.