litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Boumnyébel, village d’affaires du Nyong et kellé

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

boumyebel210 heures, les commerçants venant de plusieurs villages du pays BASSA tels que Eséka, Omog, Mbanda, Maguida, Makaï, Bot Makak arrivent et achalandent leurs étals de fruits. Prunes, oranges, mandarines, ananas, noix de coco se concentrent sur quelques mètres.

Sanaga-Maritime : Les populations célèbrent Ngalle Bibehe

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

ngalle-jean-ernestC’était samedi dernier à Edéa, à la faveur de sa nomination comme ministre des Enseignements secondaires.

Deux mois après sa nomination, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe était à l’honneur à Edéa. Le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), nommé lors du réaménagement gouvernemental du 2 octobre dernier, a été « fêté » par les populations de la Sanaga-Maritime, dont il est originaire. Comme ailleurs, le plus vaste département du Littoral n’a pas échappé à la tendance quasi-généralisée de la fête des nominations. Question de confier Ngalle Bibehe à la protection du Tout-Puissant Dieu, comme l’a exhorté Monseigneur Jean Bosco Ntep, évêque du diocèse d’Edéa, à l’ouverture de cette célébration politique.

LETTRE OUVERTE A TOUS LES Mbene (Bassa-Bati-Mpoo et affiliés) DU MONDE VISIBLE ET INVISIBLE.

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

KON MBOGOL Martin a yé i kété beba ndutu. Bebèè ni nyemb ibale mahola ma ta bé.

Inyu hala nyen ini kokoa je m'adresse à tous, bodaa ni bolom, y compris bidjon bi bot qui selon moi méritent aussi parfois qu'on leur adresse la parole.

POMSUHE, un lieu magique à découvrir

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

POMSUHE, le lieu d'où les "Mandjan ma LINGOG" les balafongistes Lingock défient le temps. Lorsque les allemands font relier par route Douala et Yaoundé en 1889, ils sont loin d'imaginer tout ce qui adviendra sur l'axe routier ainsi tracé.

L’Assiko, une danse de guérison aujourd’hui spectaculaire et festive

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Danse

Originaire du pays Bassa, cette danse au rythme enjouée tire son nom de deux mots : ISI (désignant la terre ou le sol), transformé en ASSI, et KOO signifiant le pied. L’Assiko se pratique en effet pieds nus, à même le sol par des danseurs vêtus d’un simple Tee-shirt et d’un tissu roulé sur la taille en forme de pagne.

DYNAMO DE DOUALA OU L’ECHEC D’UNE RELIGION MAL FONDEE (REDIFUSION)

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Dynamo de Douala a longtemps été le symbole de l’unité du peuple bassa. En effet le support frénétique et quasi « irrationnel » que les bassa lui manifestaient jadis, indique bien le caractère religieux de ce qui en fait ne devait  être qu’une équipe de football.

Page 1 sur 8