litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Interview

AÏCHA GWET : UN DIALOGUE INTER RELIGIEUX POUR FACILITER LA COHABITATION !

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

Allo ! Jeanine NYOBE ? Je voudrais me rendre au pays de vos ancêtres et j’aimerais pouvoir rencontrer quelques organisateurs de l’événement « LITEN LI NGOK » dont vous m’avez parlé.

Jeanine NYOBE : Je vous donne donc ce numéro de téléphone, vous appellerez de ma part : 00 237 ….

Interview : Suite de la rencontre avec Asta.

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Dans cette deuxième partie de notre rencontre avec la très chère Asta, c’est plutôt Esther Ngo Um Touck, l’initiée du Koo, institution traditionnelle des femmes bassa qui nous parle.


A Sita, me nyéga. Soho tambla Jôl !

Me nyéga a ngond yem. Me nyi le u yé ngond basaa, basaa ba néga bé.

Nous sommes allés à la rencontre d’Anna Ngann Yonn

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Styliste modéliste basée à Douala diplômée d’ESMOD Paris ; promoteur et propriétaire d’une marque de vêtements, d’accessoires et de confection pour femmes KREYANN qui est tout simplement une des nôtres !

Cécile Nsoga, une camerounaise au service de la commune de Valenton, en France

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Élue socialiste, elle vit dans le département du Val-de-Marne, où elle assure les fonctions de conseillère municipale, à Valenton.

Comment votre parcours scolaire s’est-il déroulé ?
J’ai fait des études de commerce, marketing et management.

Interview de Ngo Um alias Asta Jimbe , Reine d’Assiko et prêtresse du koo. (Part I)

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Bonjour Asta

Meyéga a ngond yem.

Présentation : Qui est Asta Jimbe ?


Asta … hum c’est toute une vie……j’ai toujours été dans la musique, à l’école primaire  départementale déjà j’étais dans le groupe «les minis bantous».

Interview : 100 % en bassa avec Blick Bassy

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

B.BassySañgô Blick Bassy di nyéga we.

Ntel u pémés séya yoñ i tjembi i bisu le léman, mam ma yé la ?

 

Mam ma yé ndék, me njôba inyu boñ le ma kônde ke loñgè yani iloo len.

Page 6 sur 6