litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Entretien avec Nacrita LEP BIBOM sur son recueil de nouvelles : « Tourbillon d’émotions »

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Bonjour, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je suis Nacrita LEP BIBOM auteure d’un recueil de nouvelles récemment paru aux éditions l’Harmattan.

Vous venez de commettre un ouvrage avec pour titre : « Tourbillon d’émotions »…Quelle a été votre motivation, votre inspiration ?

Ecrire pour moi est une tentative d’honnêteté envers moi et envers les autres. J’écris pour sonder mon âme, j’écris pour sonder celle des autres et de la société que nous constituons. Pour y parvenir, pour arriver à être honnête, il faut être libre, il ne faut même pas s’appartenir, il ne faut pas avoir de limites, mais surtout il faut être libéré de ses peurs.

A côté de ça nous vivons dans une société faite de cases desquelles il est assez difficile de sortir. Ces cases nous structurent et contribuent à notre équilibre personnel et sociétal, mais il faut avouer qu’elles constituent néanmoins pour nous des chaînes, car elles sont des cases identificatrices et nous retiennent dans cette identité qu’elles nous confèrent.

L’écriture constitue pour moi une manière de choisir par moi-même mon identité, d’accepter ces cases tout en étant libre d’en sortir dès lors que ma pensée ou une revendication de mon être me le recommande.

C’est finalement une existentialité que je revendique, loin de ces cases sociétales, loin de toutes obligations ou exigence liée à ma condition, à mon appartenance ou à mon statut ! Loin de tout jugement, j’essaie de libérer les personnages que je conte par des mots, et ce processus me permet de me libérer moi-même, il m’a donc semblé évident que pour y parvenir je me devais de séparer mes deux existences.

En quelques lignes, Quel est le message que vous voulez bien faire passer à travers « Tourbillon d’émotions »

Je l’ai dit ! ! Je revendique une existentialité, mes personnages aussi. Je les mets face à eux-mêmes ! Face à ce qui leur arrive. Je les rends responsables et conscients. Pour moi, il ne devrait pas exister de fatalité ! D’ailleurs elle n’existe pas ! Elle n’est qu’illusion ou faiblesse passagère. Pour moi, la vie survie à tout, même à sa cousine la mort. Alors non, elle n’existe pas la fatalité ! Et pour moi, il n’est jamais trop tard pour se réapproprier sa propre vie ! !

A quel public est-il spécialement destiné ?

Sincèrement j’ai souvent du mal à répondre à cette question. Pour la simple raison que lorsque j’écris, je le fais comme un besoin vital ! C’est quasiment une question de survie. Les mots m’envahissent, les pensées se structurent au bout de ma plume. Après seulement vient le moment où je m’interroge sur le public que je touche. Ce qui me laisse supposer que je m’adresse à tous ! Mais particulièrement à la jeunesse Africaine qui me touche particulièrement par une certaine manifestation de défaitisme. Je pense que nous y avons besoin d’optimiste, de lumière et d’acceptation des épreuves de la vie, qui ne font pas de nous des pestiférées mais plutôt des personnes communes, normales. Les malheurs, touche tout individu, où qu’il soit et qui qu’il soit ! Donc cela ne constitue pas une raison pour arrêter d’avancer ou encore pour aller à la dérive !

Une ou 2 phrases qui nous donneraient envie de lire rapidement le livre ?

Il n’est jamais trop tard pour se réapproprier sa propre vie !

Les blessures de l’âme sont ces inséparables compagnes, quoi que nous fassions, où que nous allions, elles sont là et nous accompagnent. Alors autant mieux faire corps avec elle et avancer ! !

Comment l’achetez et où le trouvez (au Cameroun, en Europe)

Les éditions l’Harmattan assure la publication et la diffusion du livre. Il est possible de le commander dans vos librairies habituelles en Europe. Les sites comme le Furet.com et Amazon aussi reçoivent vos commandes. Et aux Cameroun l’immeuble Don Bosco à Yaoundé abrite les locaux et la librairie de l’harmattan et il est tout aussi possible d’en commander.

Merci et bon courage…A quand le prochain roman

Le prochain roman est en cours, s’il n’est déjà prêt ! Mais faudrait déjà laisser la digestion de celui-ci aux lecteurs !

Merçi à Liten li bassa ! Mayega Ma kenhi !

 

 

 

 

TOURBILLON D'EMOTIONS NOUVELLES

Nacrita Lep Bibom
Diffusion/Distribution L'Harmattan
Ecrire l'Afrique
LITTÉRATURE ROMANS, NOUVELLES AFRIQUE NOIRE Cameroun

Désacraliser la vie... pour mieux la confronter. Transcender ses joies... pour survivre à ses peines. Embrasser l'amour... pour faire face à la haine. S'armer de courage... pour faire face à la peur. Vivre pleinement... pour narguer la mort. Les blessures de l'âme sont ces inséparables compagnes qui cheminent avec nous tout au long de notre vie. Parfois, elles nous emprisonnent. Mais elles nous grandissent surtout, nous forgent. Il arrive alors que l'on parvienne à les apprivoiser.

ISBN : 978-2-296-55102-2 • septembre 2011 • 72 pages

Commentaires  

 
+1 #2 19-09-2011 01:05
"Les blessures de l'âme sont ces inséparables compagnes qui cheminent avec nous tout au long de notre vie." Nos mots les soignent, tu en as, Nacrita. Je te lis avec joie !
 
 
+1 #1 17-09-2011 08:59
Félicitation et beaucoup de succès dans toutes tes entreprises
 

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.