litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Personalites

Sanaga-Maritime : Les populations célèbrent Ngalle Bibehe

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

ngalle-jean-ernestC’était samedi dernier à Edéa, à la faveur de sa nomination comme ministre des Enseignements secondaires.

Deux mois après sa nomination, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe était à l’honneur à Edéa. Le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), nommé lors du réaménagement gouvernemental du 2 octobre dernier, a été « fêté » par les populations de la Sanaga-Maritime, dont il est originaire. Comme ailleurs, le plus vaste département du Littoral n’a pas échappé à la tendance quasi-généralisée de la fête des nominations. Question de confier Ngalle Bibehe à la protection du Tout-Puissant Dieu, comme l’a exhorté Monseigneur Jean Bosco Ntep, évêque du diocèse d’Edéa, à l’ouverture de cette célébration politique.

Demain s’appelle UM

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Proscrit. Um Nyobe, figure emblématique des luttes de libération contemporaines en Afrique subsaharienne, spécialement au Cameroun, est un nom désormais oblitéré. Indicible et corrosif patronyme au milieu des faux-semblants mémoriels qui rythment les relations corrompues entre anciennes métropoles colonostalgiques, et nouveaux Etats in-dépendants.

PROFIL - Nyemb POPOLI

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

 

PROFIL - Hortense EBANG - Cameroun

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 


PROFIL - Hortense EBANG - Cameroun von AFRICA24

VIDEO: PROFIL - Gisèle ETAME LOE

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 


PROFIL - Gisèle ETAME LOE - Cameroun 

29 avril 2003- 29 avril 2011, Remember le Pr Roger Gabriel Nlep

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Décédé le 29 avril 2003, exactement  huit ans comme le Professeur émérite quittait si soudainement des liens terrestres pour pénétrer le secret  surréaliste du mystère de la vie.

Moise BALENDA, une mémoire vivante s'en est allée

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Le docteur Moïse Balénda a rendu l'âme le 24 mars 2011. Après une veillée de prière le 02 avril 2011 à l'église de la trinité dans la 9e arrondissement de Paris, c'est dans le 15e

Les obsèques d'Aladin BIKOKO en images

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

"Quand un homme riche meurt, les gens viennent nombreux aux obsèques." disait Kon Mbogol. Celui là même a bénéficié de la riche expérience de celui que tout un peuple pleure aujourd'hui. Aladin lui même admettait que sur le plan matériel, il était loin de ce que l'on appelle un homme aisé. En revanche, en terme de popularité, il était plus que comblé et en était plus heureux. C'est ce dont témoigne la mobilisation en masse personnalités et d'anonymes lors de l'hommage qui lui a été rendu à Eséka le 16 octobre dernier. Notre soeur Paule Kelbe a bien voulu partager avec les bassanautes, quelques images de l'événement.


Entreprenariat : Litenlibassa est allé à la rencontre de Julienne Ngo Bakiña.

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

A l’heure ou la crise économique bat son plein, en cette période ou la question de l’intégration des minorités dites visibles est au centre de l’actualité en France, une basaa ouvre un deuxième restaurant a Paris.

Née dans la ville de Douala au Cameroun, Julienne est de la famille Ndog Ntindi(Makai) située dans le département du Nyong-Ekélé.

Apres ses études, elle travaille quelques années dans le commerce au Cameroun avant de s’envoler pour l’Europe.

A son arrivée en France en 1997, elle trouve un emploi dans la restauration. Son expérience dans le domaine lui permet d’acquérir des compétences et de faire évoluer sa carrière. Elle se voit ainsi confier des responsabilités en gestion.

Comédienne : Patricia Bakalack

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Un bout de fille qui rêve grand. Après le cinéma, elle entame une carrière au théâtre mais toujours dans l'optique de figurer parmi les plus grands. C'est à un véritable défi, gageure diraient même certains, que s'est livrée Patricia Bakalack sur les planches du Centre culturel François Villon de Yaoundé. Où elle exécutait son premier numéro de comédienne de théâtre. Une première qui s'est avérée au finish mémorable tant elle fit preuve d'une maturité dans son jeu tout en naïveté et en force à la fois.

BIDJOCKA BI TUM est né vers 1880 à Sendè

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

BIDJOCKA BI TUM est né vers 1880 à Sendè. Son père, TUM MAKANG est un mbombog , le patriarche , une sorte de juge–législateur dont la sagesse, l’érudition et l’autorité spirituelle sont indispensables à la régulation et la cohésion de cette société acéphale que constitue l’ethnie Bassa Bati Mpo’o. Du fait de cette noble filiation, le jeune Bidjocka va, au pied de son père, s’enrichir de l’indispensable savoir traditionnel qui le conduira jusqu’au plus hautes sphères de l’initiation dans le Ngué, société secrète dont la fonction première est de faire régner l’ordre et de neutraliser les fauteurs de troubles.

Page 1 sur 2

  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »