litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Moise BALENDA, une mémoire vivante s'en est allée

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Le docteur Moïse Balénda a rendu l'âme le 24 mars 2011. Après une veillée de prière le 02 avril 2011 à l'église de la trinité dans la 9e arrondissement de Paris, c'est dans le 15e

arrondissement à l'hôpital Georges Pompidou qu'aura lieu, le mercredi 06 avril, la mise en bière.

 

Le Docteur BALENDA Moise est né en 1944 à Songsimut – Cameroun. Sociologue formé à la Sorbonne – Université René Descartes. Docteur en études Africaines. Engagé dans les mouvements associatifs et politiques de l’état dominant, parallèlement à des responsabilités dans des entreprises privées.

Le Docteur BALENDA est primé en 1989 par un diplôme du Bicentenaire de la Révolution Française pour son engagement dans le combat permanent pour la liberté.

Le Docteur BALENDA, avec des amis d’origines diverses, fonde en 1989, L’Association des Peuples Francophones et Peuples Amis qui deviendra Convention CPFPA, dans le but de célébrer les valeurs léguées par cette Révolution, celles de la Liberté, l’égalité des chances par la promotion de tous ceux qui méritent à tous les échelons, dans tout  domaine, tant au niveau de la prise des décisions, que celui de la parfaite exécution. La fin des zones interdites, du mérite au faciès.

Sur cette lancée, avec des amis venus d’Afrique, des Amériques, des Antilles et d’ailleurs, Mr BALENDA fonde en juillet 1990 la Convention Inter Africaine des PeuplesC I A P. Il s’agit ici des Peuples, et non des Nations.

OBJECTIF – Tenter  le rassemblement des populations africaines de tout le continent et des Iles avoisinantes, opérer le même rassemblement au niveau de la Diaspora mondiale, afin que les deux structures devenues plus conscientes prennent à bras le corps leur devenir.

Qu’ils comptent d’abord sur eux-mêmes, sans attendre ce que d’autres pourraient faire pour eux.

 

PRODUCTION LITTERRAIRE

LA QUETE DE LA NATIONALITE ET DE LA PERSONALITE AFRICAINE

« Quel difficile exercice de style »

Sur également plus de cinq cents pages, est exposé à partir du contexte ancestral, tiré de situation connue et prise en exemple, les concepts de nation telle que celle-ci peut être comprise et maîtrisée. C’est quoi une Nation en Afrique ? A partir de quel contexte peut-on la concevoir l’existence de ces frontières ? Autant d’interrogations que l’ouvrage tente d’élucider.

L’Union Africaine, née du Panafricanisme conçu et créé par WEB DUBOIS depuis le Golfe du Mexique au début du xxe siècle, qui achoppe avec les tracés coloniaux.

La personnalité Africaine, celle perdu dans les méandres de la domination et de l’avilissement.

Les combats des uns et des autres pour retrouver cette personnalité, notamment la diaspora Afro Américaine, sans oublier certains autres, et à un moindre niveau, en Afrique et en France.

 

FUNESTE TRIBULATIONS DU GRAND VILLAGE DE LA GRANDE FORET DENSE

Le livre paru en 2004 et actuellement en réédition.

Contenu : Le Grand Village ici, c’est en somme une Afrique vue en miniature à travers un certain nombre de villages de la foret. On peut y suivre le processus de formation structuration, avec tout ce que cela peut comporter de différences dans les us et coutumes d’un peuple non assujetti.

Le rapport avec la nature et les esprits anciens apparaît comme cheville ouvrière  dans la vie et le devenir du peuple, et dicte les principes existentiels dont la non observance ne manque pas de conséquences extrêmement graves, jusqu’à provoquer le déluge bien connu.

L’intervention à nouveau de ces esprits pour retrouver une certaine grandeur perdue, a ses conditions, dont la cohésion et la synergie de l’ensemble des enfants de ces villages éparpillés par le déluge.

 

Commentaires  

 
#2 05-04-2011 18:50
TU AS ÉTÉ LE SYMBOLE 'UNE LUTTE INTELLECTUELLE BIEN REMPLIE. LE MESSAGE CONTENU DANS TA DERNIÈRE PARUTION EST UNE ILLUSTRATION INCONTESTABLE DE CE QUE TU AURAS VÉCU AUX COTES DE CEUX LA MÊME QUI ONT PERSÉCUTÉ TA GÉNÉRATION. LE COMBAT CONTINUE. TU DONNERAS A MPODOL RUBEN OUM NYOBE A TON ARRIVÉE LES NOUVELLES SELON LESQUELLES LA COLONISATION A BEL ET BIEN REPRIS EN AFRIQUE COMME DANS TON BON VIEUX TEMPS. QUELLE DÉSASTRE HUMANITAIRE. BON VOYAGE. PAIX A TON ÂME.
 
 
#1 04-04-2011 21:18
Manké, ñson woñ hana hisi, mbôô le u ñwas, i ga toy, jôl joñ diga lém bé kelki kel. Hisi hi basôgôl hi tômbôl we, batuupék a mbemb we.

Maké malaam.

A la famille éplorée, je m'associe à cette profonde affliction qui la leur et partage avec consternation et désolation l'émotion et le chagrin dont tous les amis, connaissances et proches vivent en ce moment suite à cette disparution, le départ d'un grand homme.
Paix à ton âme. PAX! PAX! VOBIS!
 

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.