litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

La jeune actrice camerounaise Tatiana Matip sous les projecteurs

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

A 27 ans, elle fait partie de la fine fleur du 7e art au Cameroun

Tout seul, le nom ne semble pas dire grand-chose. Le visage par contre est presque connu de tous les téléspectateurs des chaînes de télévision camerounaises et autres amoureux du 7e art. Depuis quelque temps en effet, son image revient à longueur de journée dans une publicité de promotion du préservatif féminin qui passe en boucle sur les chaînes de télévision nationales. Tatiana Friede Matip qui a récemment été invitée au premier festival international du film mixte (FIFMI) de Ngaoundéré a déjà eu à participer comme actrice dans pratiquement une demi douzaine de films.

Née le 05 Janvier 1983 à Edéa, Mlle Tatiana Friede Matip a fait tout son cursus scolaire dans la ville lumière d’Edéa, région du Littoral. D’abord à l’école annexe d’Edéa où elle a obtenu son Certificat d’études primaires et élémentaires en juin 1992; Ensuite au Lycée Bilingue d’Edéa où elle obtient le Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC) en Août 1997; Enfin au Lycée classique de la même ville où elle décroche le Baccalauréat série D en août 2001. Et du coup, le désir de voler de ses propres ailes l’amène à se lancer très tôt dans la vie active où elle a eu se frotter à plusieurs métiers.

Réceptionniste dans un Établissement de vente de cartes internationales de crédit dénommé «CAME SAVE FINANCES», en avril 2004 ; plusieurs fois hôtesse et Brand Girl à NESTLÉ-CAMEROUN, Brand Girl à GUINNESS-CAMEROUN comme Promotrice de Malta Queench; Gérante d’un dépôt de boisson des Brasseries du Cameroun et de Guinness en Mai 2009. La jeune Tatiana Matip est le genre de filles battantes et courageuses qui ne courent pas les rues.

Parallèlement à toutes les activités susmentionnées, Tatiana Matip jeune fille dynamique et enthousiaste qui aime la lecture, la musique, le cinéma et les voyages, s’adonne également au cinéma qui reste et demeure sa passion. C’est ainsi que son CV présente une riche filmographie où elle a eu à jouer tour à tour comme actrice dans «CONFIDENCES» de Cyrille Masso.

Le film a par ailleurs reçu le Prix Spécial du Jury au FESPACO en 2007; Actrice dans «PSIKOZ» de Thierry Roland Ntamack, le film a reçu le 1er Prix TOTEM D’OR au FESTEL -2007) ; Actrice dans «LES OREILLES» de Gilbert Babena la récompense était le Prix Lumière du festival de films de Besançon); Actrice dans «AU BOUT DE LA NUIT» de Claudia Ndolo; et l’aventure continue…


source : http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=4051

Commentaires  

 
#6 22-07-2010 10:15
konge ke ni bisu manke hala ha ye longe quand on voit ce que prefere les filles aujourd hui,perso je n ai pas encore vu cette pub je regarderai la tele pour savourer de ma soeur
 
 
#5 25-03-2010 11:01
C'est une vie, celle-ci est loin d'être un assemblage de gestes. Il y a un mouvement interne qui devient un port pour l'ailleurs. Ce mouvement est une direction, tout agir a déjà son orient. Tatiana Matip montre bien qu'on ne ferme pas la parenthèse quand il est question de l'existence d'un homme. Vivre, c'est du rêve dejà rêvé. Il y a une trace qui n'est pas qu'une transe corporelle, nous pouvons la continuer.
 
 
-1 #4 24-03-2010 12:56
nton ni nton à manké
 
 
#3 18-03-2010 14:13
Du courage sister! bongè boda'a ki bo wè bon ba mbéyés mbog yés. nton ni nton.
 
 
#2 jeny 08-03-2010 00:03
I nsombla bes tjodot ngandak kii we a mankee Ngo Matip. Kee ni bisu
 
 
#1 07-03-2010 12:49
Gwélél ha a Ngo Matip. U ga ke nonoga.
 

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.