litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Sport: Les dés de la prospection des joueurs sont jetés.

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Etienne Sockeng, Joseph Omog, Alain Wabo et Ndtoungou Mpile conduisent les équipes des entraineurs à la recherche des oiseaux rares...

Doter les différentes  sélections camerounaises de football de nouveaux joueurs était à l'ordre du jour cette semaine à la fecafoot. Du moins, C'est la quintessence de la réunion présidée par le secrétaire générale de la dite institution. L'on a tablé sur la création des commissions de prospection des nouveaux éléments devant renforcer nos équipes nationales. Il faut souligner que cette assise intervient à la suite de la débâcle des lions en Angola, avec pour point de méditation, la relève de certains cadres de l'équipe nationale fanion dont le poids de l'âge ne fait pas l'ombre de doute.

Tombi A Roko, le maitre de séance, assisté d’André Nguidjol Nlend, directeur administratif des équipes nationales ont opté pour la mise en mission immédiate  de certains entraineurs locaux à travers les (04)commissions:

- Grand nord (Etienne Sockeng)

- Centre/est (Joseph Omog)

- Ouest/nord ouest (Alain Wabo)

- Littoral/sud ouest (Ndtoungou Mpile).

Ces quatre délégations vont en lieu et place de Paul Leguen et compagnie (encore en villégiature en Europe à la recherche du gombo) sillonner l'arrière pays et nous proposer des oiseaux rares pour la prochaine coupe du monde qui se déroulera en Afrique du sud. Contrairement aux promesses fallacieuse du français qui disait sillonner nos villages, la fédération a plutôt opte pour la mise ne route des entraineurs locaux, facilitant par ricochet le breton à demeurer en France ou il mène ses piges sans le moindre souci.

Au moment ou l'argent du contribuable camerounais va encore être débloqué pour soutenir ces commissions suscitées, l'on se pose la question de savoir, pourquoi continuer a payer plusieurs de nos millions a un "petit blanc" qui passe son temps a commenter les matches sur canal+(son gombo personnel)en Europe alors qu'il ya  assez du travail à faire au pays? Qui se cache derrière le non limogeage de Paul Leguen a la tète de notre équipe fanion? Pourquoi envoyer des équipes faire le travail auquel le breton est assigne? Au niveau de la Fecacoot comme a la federation, on a décidé de faire fi sur ces interrogations, préférant poursuivre plutôt et aveuglement les objectifs de préparation du rendez-vous sud-africain. Comme quoi le cameroun, c’est le Cameroun.

Rendez-vous dans  deux semaines pour tirer les premières conclusions des équipes de prospections, surtout quelle appréciation fera le breton sur les propositions faites par ces entraineurs locaux.

Est-ce pour la fédération une voie  pour une éventuelle proposition  d'un entraineur adjoint au tatillon Leguen?

Quand on sait désormais que la fédération camerounaise de football et le ministère de tutelle, travaillent  en étroite collaboration, cette mission de prospection conduite par des locaux démontre à suffisance que Leguen n'a pas le potentiel requis pour mener cette mission difficile.

Autant mobiliser des pompiers maitrisant le terrain. Le breton n'aura plus qu'à tenir les manivelles d'une machine déjà huilée.

Shame for us!

Etienne Nemb/Atlanta-Usa


Commentaires  

 
-1 #1 06-03-2010 19:39
On commence à comprendre après le match contre l'italie qu'une equipe qui se veut competitive doit toujours integrer assez regulierement des jeunes et des amateurs.
Bon article
 

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.