litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

Nécrologie : Tjap's n'est plus !

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Comme une trainée de poudre, la nouvelle a fait le tour de la toile ce lundi 28 novembre 2010, rappelant une autre rumeur du même genre, elle démentie. Nous l’aurions bien souhaité, nous avions l’espoir qu’il s’agisse une fois de plus d’un canular. Que non ! La famille en la personne de Joseph OUM, le jeune frère, nous a confirmé le décès de l’artiste Tjaps survenue dans la nuit du  27 au 28 novembre dans sa résidence en région parisienne en France.

Nicodème TJAP-OUM de son vrai nom est né en 1954 à Nkongsamba au Cameroun d'un père Ndog Batolgue (Ndom) et d'une mère Ndog Njee du Nyong-Ekélé . Il passera une bonne partie de sa jeunesse à Eséka avant de partir pour un long séjour en France d’où il entamera sa carrière musicale.  Sa différence, il la marquera par cette célèbre voix rauque, et un répertoire musicale bien sélectionné qui lui vaudront une popularité toute particulière auprès de la gente féminine. Il est l’auteur de plusieurs tubes dont « Tina miñem minan … inyu bonge » ou « Tamboura » . Il se verra obligé de ralentir sa carrière après une intervention chirurgicale au niveau de la gorge.

Tjap’s laisse derrière lui, en plus d’une mère éplorée, trois filles et deux fils.

Son décès est une bien triste surprise d’autant plus que, bien portant et en pleine forme, il a été aperçu le mois d’octobre dernier au Cameroun, toujours à Eséka sa ville natale, lors des obsèques du patriarche de l’Assiko, Aladin BIKOKO. Jusqu’ici, rien n’indique qu’il ait été malade. Il aurait trouvé la mort dans son sommeil. Les causes du décès restent méconnues et les résultats de l’autopsie sont annoncés pour la fin de cette semaine. Le programme des obsèques quant à lui sera communiqué ultérieurement.

Toute l’équipe de www.litenlibassa.com adresse ses condoléances à toutes les personnes éprouvées par cette perte.


Commentaires  

 
#8 Cécile 08-07-2013 13:34
J'en suis réellement effondrée, depuis très tôt ce matin, je mimais Tamoura, et quand j’ai voulu écouter l'auteur, j'ai appris sur le net qu'il ne vit plus depuis trois ans.
C'est triste!!!
 
 
#7 19-12-2010 20:37
!J'en suis triste
 
 
#6 01-12-2010 12:32
Bon séjour aux pays de nos défunts. I mbus Ngog Lituba
 
 
#5 01-12-2010 09:50
Encore une perte pour notre peuple.
R.I.P
 
 
#4 30-11-2010 23:44
Je m'incline !
 
 
#3 30-11-2010 21:36
Nson u sal muni hisi haga hoybana bé.
Di ba di honol wè lè tèèè!
Kènèg ni nsan a man tara!
A tjap's, hisi hi basogol sogol hi tombol wè.
 
 
+1 #2 jeny 30-11-2010 17:05
Une grande perte pour notre communauté et pour la culture camerounaise. Mes condoléances à tous les proches.
 
 
#1 30-11-2010 16:00
Reposes en paix Tchaps. Puisse la terre de nos ancetres t etre légère
 

Il est obligatoire d'être enregistré pour commenter cet article.
Les bassanautes sont invités à un comportement responsable. Des commentaires à caractère injurieux, xénophobe, diffamatoire ou incitant à la haine seront supprimés et leurs auteurs interdits d'intervention sur ce site. Nous invitons donc les uns et les autres au respect mutuel.