litenlibassa.com

 
 

 
 
 
 
You are here:
 
 

The News

Augustin Fréderick Kodock n'est plus : Quels hommages pour ce fils Nsa'a

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Quels hommages pour Augustin Frédérick Kodock ? Quel rôle aura t-il joué pour le Cameroun, L'UPC, et pour le peuple de la Grotte Sacrée ? Laisse t-il un héritage à la nouvelle génération de leaders ? Quelle leçon pour nos élites et pour le peuple qui a des attentes vis à vis de son élite ?


Mise à jour le Lundi, 24 Octobre 2011 13:00

Promouvoir l’égalité par la langue et la diversité culturelle

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

CEA, Centre de Conférence des Nations-Unies

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), le Centre LRC (Localisation Research Center) et le Centre pour le Développement de systèmes informatiques avancés (C-DAC) réuniront des acteurs du secteur privé, des experts en technologie, des linguistes et des décideurs politiques dans les domaines des langues et de la technologie du monde entier, les 1 et 2 Décembre 2011 pour débattre et proposer des solutions novatrices pouvant permettre au monde en général et à l’Afrique en particulier à promouvoir leurs propre langues.

PROCÈS VERBAL DU GRAND RASSEMBLEMENT DES JEUNES DE NKONGA du 26 au 28 Aout 2011.

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

CLUB AMICAL DES JEUNES DE NKONGA (CAJEN)

PROCÈS VERBAL DU GRAND RASSEMBLEMENT DES JEUNES DE NKONGA du 26 au 28 Aout 2011.

Quelles sont les causes de l’échec des associations de jeunes à NKONGA et quelles solutions pour y remédier ? Telles sont les questions que les jeunes de NKONGA se sont proposées de répondre Du 26 au 28 Aout 2011 dans leur village, à la faveur d’un grand rassemblement des jeunes pour la relance de leurs activités.

Mise à jour le Vendredi, 07 Octobre 2011 22:08

Chefferie(traditionnelle) et le Mbombog: pourquoi les Basaa ne respectent pas les Chefs (traditionnels)?

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Pour comprendre l'attitude des fils de Ngog à l'egard de ceux qui sont pompeusement appelés chefs traditionnels dans nos villages alors qu'ils ne sont détenteurs d'aucun pouvoir traditionnel, il faut rentrer dans l'origine de la chefferie au pays Basaa. De prime abord il faut reconnaitre que l'organisation de la société' chez les Basaa ne connait pas la chefferie.

Mise à jour le Mardi, 27 Septembre 2011 23:47

Page 7 sur 24